C'est trop dur.

Tu voudrais ressentir le parfum grisant de la réussite. 

Que le vertige du sentiment d'accomplissement explose ta jauge de confiance en toi et que rien ne puisse plus t'arrêter désormais. 

Mais pour ça, il faut faire le premier pas. 

Tu sais ... le plus dur.


Le problème ? Le court terme prime sur tout le reste. 

L'appât du gain facile est trop tentant. 

Tu aimerais que tes actions te donnent un résultat immédiat ... 

Et si tu ne peux pas y parvenir, tu préfères ne pas déranger le statut quo actuel.


Olivier Roland parle de muscle à entraîner, il donne d'ailleurs beaucoup de technique dans son livre best-seller "Tout le monde n'a pas eu la chance de réussir ses études". 

C'est parfait pour s'auto-éduquer. Moi cela m'a beaucoup aidé. 


D'ailleurs, c'est en appliquant ses propres conseils qu'il a "osé" rencontrer l'homme qu'il admirait tant et qui a changé sa vie : Tim Ferris, l'auteur de la semaine de 4H 

Et non seulement il s'est donné la permission de le faire, mais en plus, il a également signé la préface du nouveau livre de l'Américain, vendeur de millions de livres.

Quelle audace !


D'un autre côté, ces belles histoires peuvent avoir l'effet inverse de celui escompté.

Et au lieu de t'inspirer, ça te paralyse encore plus, si tu te compares.


Tu as l'impression que certaines personnes attirent la réussite, quand toi tu te sens de plus en plus nulle à ne même pas réussir à produire une action qui paraît simple.


Ces exemples inspirants restent fort motivants. néanmoins, mais ça ne suffit pas 


Seule, c'est vraiment compliqué.

Les excuses, les habitudes et les comportements, sont des drogues dures et s'en sevrer sans aide, ce n'est pas à la portée de tout le monde.

Tu aimes cet article ? Partage-le sur ton Facebook 😀

More...



Les obstacles que tu rencontres


Mais au fond qu'est-ce qui te retiens vraiment ?

Je ne parle pas ici du fameux "je n'ai pas le temps", lui c'est l'arbre qui cache la forêt.

La vérité, c'est que des choses beaucoup plus complexes te retiennent.

Tu sais, je le dis souvent : le temps et l'argent ne sont jamais le fond du problème ... Eh bien, ici c'est pareil.



Tu as peur. Vraiment peur.



De quoi ?

- Perdre ce que tu as
- Renoncer à ce que tu possèdes
- Changer pour moins bien
- Ne pas être capable de réussir
- Te mettre à nu


Ces choses-là sont enfouies en toi, telle la vase au fond du lac et tu préfères les laisser là-bas, tout au fond et ne plus y penser.



Dépasser ta zone de confort


Pourquoi est-ce que c'est nécessaire ?

Parce que rien de grand ne s'y construit.

C'est même plutôt l'inverse.

La zone de confort a tendance à te consumer à petit feu, sans même t'en rendre compte.

Tiens, regarde par exemple : le sport.



Moins tu en fais, moins tu as envie d'en faire.

Pourtant, l'inverse est vrai aussi.



Voici un petit truc au passage qui peut sacrément t'aider à mettre un premier pied hors de ta zone de confort, pour te faire rentrer dans ta zone de génie : les afformations.

Oui, afformations et pas affirmations.



Comme lors d'une ronde EFT, tu vas te poser une ou plusieurs questions qui ont 2 buts :

1 Faire croire à ton cerveau que ton objectif est déjà atteint,

2 En lui posant la question, ton cerveau va se mettre en quête d'une réponse pour confirmer l'atteinte de l'objectif.



Démonstration :

Et si tout se passait à merveille ?

Et si tout le monde était fier de moi ?

Et si je récoltais au centuple les fruits de mes efforts ?

Pourquoi est-ce que je réussis tout ce que j'entreprends ?

Pourquoi ma confiance en moi grandit-elle à ce point ?

Pourquoi mes actions sont-elles si motivantes et inspirantes ?


Tu aimes cet article ? Épingle-le sur ton board Pinterest 😀


Etape 1 - Sortir de ce schéma négatif


Il y a des femmes qui sont viscéralement attachés à leurs habitudes et parfois tu te demandes peut-être si tu fais partie des "incurables" ?

Je te le dis tout de suite : NON, tu n'en fais pas partie.

Oh bien sûr, il y en a qui passent par-là de temps en temps, mais elles ne s'attardent jamais longtemps et tant mieux pour moi.

Je ne peux rien faire pour celles qui ne comprennent pas que tout dépend d'elles et qui vont soutenir mordicus qu'elles ne peuvent absolument rien faire, ni rien changer.

Toi, tu n'en fais pas partie et je vais te dire pourquoi.

Parce que quand tu lis mes mots, quelque chose se passe à l'intérieur de toi.

Tu le sens au fond de toi.

C'est possible.

Tu le sais et tu commences déjà à l'envisager, à l'imaginer.

Tu aimerais pouvoir le faire.

Je reçois des mails de femmes comme toi.
Elles me contactent pour que je les aide à trouver des solutions.
Elles sont comme toi, volontaire et sont prêtes à changer pour le meilleur.

Toi aussi, tu fais partie des femmes qui désirent ardemment une vie meilleure 

Click to Tweet


Etape II - Je court-circuite ton schéma négatif


Laisse-moi te le dire tout de suite :

Non, tu n'es pas bête.

Non, tu n'es pas faible.



Et toi aussi, interdit-toi de penser cela de toi.

Tu fais de ton mieux, avec ce que tu as.

Ce n'est pas tous les jours facile.

Et il n'y a pas de honte à cela.


Tu sais très bien ce qu'il faut faire, tu n'y arrives simplement pas toute seule.

Tu peux aussi ne pas avoir la moindre idée de ce qu'il faut faire pour atteindre la vie que tu mérites. Là aussi, faire la course en solitaire n'est pas aisé pour retrouver le bon chemin.


Les habitudes que tu t'es créés sont là pour une bonne raison.

Tu les as mises en place à un moment où elles étaient importantes pour toi et où elles ont eu leurs utilités.

Mais pour s'en séparer et en recréer de nouvelles, plus pertinentes à ce que tu vis et que tu veux vivre à l'avenir, il faut suivre un nouveau processus, comme une nouvelle mue.


C'est ici qu'on passe à la phase II.


Une fois que le pouvoir des mots nous a connecté l'une à l'autre, tu t'es reconnue dans mes mots.
Tu as compris que j'étais comme toi et que c'est pour ça que je peux t'aider. Alors, un lien précieux s'est créé entre nous.

Partant de ce constat, on se programme une entrevue toute les deux, souvent par Skype.

Une fois que nous sommes en contact, je t'écoute attentivement.


Tu me parles de ta situation, de ce que tu aimerais changer, de ce que tu ne veux plus dans ta vie.

Je te comprends. Tu le sais, moi aussi j'ai vécu ce genre de chose.

Je "vois" les émotions qui te perturbent, je "ressens" les blessures et les nœuds qui t'empoisonnent.


Et tu le sais, moi je ne distribue pas de "coup de pied au c...".

Entre nous pas de jugement, pas de culpabilisation.

Simplement de la bienveillance, du respect et de la confiance.


On se base sur tes acquis, tes réussites, tes fiertés, tes contraintes également ... pour trouver le chemin qui te conduira vers ce que tu veux vraiment.


Tu es unique. Ta situation aussi.

Alors mes réponses sont personnalisées. Les actes sont concrets et te ressemblent.


Dans mes précédentes entrevues privées, celles que j'ai accompagnées m'ont chaudement remercié de leur avoir donner "de belles prises de conscience".


Ensuite, tu continues ton chemin avec ton plan d'action stratégique, qui est ta feuille de route personnalisée, pour atteindre efficacement tes objectifs.


Puis, nous restons en contact et nous gardons toutes les deux dans notre cœur, ce merveilleux moment de sororité, où nous étions unies dans un même but :

T'aider à progresser vers la vie que tu mérites.



Written by Dominique Touré
Instigatrice en réussite financière, j'accompagne les femmes à devenir plus indépendantes et épanouies, en faisant de l'argent, l'outil qui va concrétiser leurs rêves.

Leave a Comment